La planète bleue... vraiment bleue ?

, par Phil M.

La Terre est appelée la planète bleue car sa surface est recouverte aux trois quarts d’eau, et vue de l’espace cette étendue paraît bleue. Mais qu’elle est la quantité d’eau douce directement accessible à l’homme. L’eau est-elle une denrée rare ou abondante ?

Contrat / Consignes

S’approprier la situation
Quelle est la question à laquelle nous voulons répondre ?

Analyser la situation
Émettre une hypothèse : c’est donner son avis sur la question et essayer de le justifier.

Investigation pour vérifier l’hypothèse
À l’aide des documents de travail 1 et 2, répondre aux questions suivantes :

  1. Que veut dire Hubert Reeves ?
  2. Sur 100 litres d’eau sur Terre :
  3. a. Combien de litres d’eau salée trouve-t-on ?
  4. b. Combien de litres d’eau douce liquide sont directement accessibles ?
  5. c. Combien de litres d’eau reste-t-il ? Où se trouvent ils ?
  6. Sachant que le rayon de la Terre est environ égale à 6400 km, on veut représenter la Terre et l’eau qu’elle contient par des sphères.
  7. On choisira l’échelle suivante : 1 cm représentera 1000 km.

…........

Échelle1 cm1000 km
Rayon de la Terre …............... cm 6400 km
Rayon de la sphère représentant l’eau sur Terre …................ cm …..... km
Rayon de la sphère représentant l’eau douce liquide …................ cm …..... km

Documents de travail

Doc. 1. Les pieds sur Terre la tête dans les étoiles.
Hubert Reeves astrophysicien de renom a écrit « À l’échelle de l’univers, l’eau est plus rare que l’or ». Que veut-il dire ?

Doc.2. Près des trois quarts de la surface de notre planète sont recouverts d’eau ; mais toute cette eau présente sur notre planète peut être contenue dans une sphère de 690 km de rayon.
La majeure partie des réserves d’eau, contenue dans les mers et les océans, est salée et liquide (97,2%). Les glaces polaires et les glaciers, constitués d’eau douce solide, représentent 2,15 % du volume d’eau. L’eau que nous consommons provient des lacs, des rivières (0,01%) et des eaux souterraines (0,6%) et pourrait être contenu dans une sphère de 120 km de rayon. L’atmosphère contient 0,001%.
Source CNRS